Mon premier escargot Tilda

Bonjour à tous,

Je vous présente aujourd’hui mon premier escargot Tilda que j’ai réalisé en juin 2009 pour la fête des mères.

C’est un escargot qui n’est pas trop difficile à réaliser. La seule difficulté est de coudre à la main la coquille sur le corps de l’escargot. Vous pouvez cacher la couture par du croquet, chose que je n’ai pas faite malheureusement, car cela se voit.

Mais bon, l’ensemble est joli. Je trouve cet escargot vraiment très mignon. Ce qui lui donne le plus de charme, c’est son regard oblique et ses petites joues roses. Trop chou…

De plus, chaque escargot devient unique à partir du moment où on peut le customiser comme on veut : avec des chutes de tissus, des boutons, des nœuds, des rubans, de la dentelle, des fleurs, etc… L’imagination est reine !

Voici le patron amélioré par rapport à l’original, je l’ai fait un peu plus large que prévu pour pouvoir mieux coudre la coquille.

PatronEscargotTildaDonc, voici ci-après le résultat final :

Je précise que les joues ont été faites avec un crayon de couleur.

Les dimensions de l’escargot sont de 21 cm pour la longueur et de 14 cm pour la hauteur.

Cet escargot est vraiment sympathique… Je l’aime beaucoup.

Vivement l’automne !

Publicités

Ma première poupée Tilda

Passionnée depuis peu par ce que fait Tone Finnanger, j’ai enfin réalisé ma première poupée Tilda.

Au fur et à mesure de sa réalisation, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir et j’ai rencontré aussi quelques difficultés tout à fait surmontables.

La première difficulté fut d’arriver à bourrer les bras qui sont extrêmement fins. Pour y arriver, je me suis aidée d’un crayon à papier qui possède une gomme au bout afin que la bourre ne glisse pas.

Et la deuxième difficulté fut de coudre à la main les bras au corps, surtout les premiers points. Après, les points de couture sont plus faciles à exécuter.

Par contre, j’ai fait une modification au niveau des genoux. Pour la pliure des genoux, je n’ai pas fait une couture à plat comme indiqué sur le livre. Quand vous avez fini de bourrer la jambe jusqu’au genou, vous réalisez un « point avant » au niveau de votre repère correspondant au genou, tout le tour du tissu, mais pas à plat. Puis resserrez le fil, faire un nœud. Avec un des brins, faire 2 tours de genoux et refaire un double-nœud. Arrêtez les fils. Et cela fait des genoux beaucoup plus jolis.

Je vous montre ci-dessous le résultat :

Sinon, c’est un ouvrage facile à réaliser.